Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/11/2017

La drôle d'histoire du panneau stop

Quand on circule, il est souvent difficile de savoir la règle de priorité à respecter à l'approche d'une intersection. Pour répondre à ce besoin de sécurité routière, le panneau stop, facilement reconnaissable grâce à sa forme octogonale, a été mis en place.


Le panneau stop : réglementation

Le panneau stop indique les intersections où les automobilistes sont tenus de marquer un arrêt obligatoire pour céder le passage aux autres usagers de la route rencontrée. En France, ce panneau est codifié AB4. Arrivé au niveau de cette intersection, le conducteur est obligé de marquer un arrêt d'au moins 3 secondes avant de redémarrer sa voiture, même en cas d'absence de circulation sur la route perpendiculaire à l'intersection.

Selon la réglementation, la hauteur du panneau d'arrêt obligatoire est fixée à 1 m, mais celle-ci peut varier et aller jusqu'à 2,30 m en agglomération. Sauf contrainte de site, sa distance d'approche est d'au moins 2 m.

Selon le Code de la route, le non-respect de l'arrêt exigé par ce panneau est une infraction dont l'amende est fixée à 135 euros. Cette infraction implique également la perte de 4 points sur le permis de conduire, ainsi qu'une suspension pouvant aller à 3 ans.

Pourquoi le panneau stop est-il octogonal ?

Pour comprendre la forme particulière de ce panneau, il faut se rendre aux États-Unis, pays d'origine de cette forme du panneau. En effet, dans les États très froids comme Alaska, la neige et le givre empêchent souvent les automobilistes de lire ce qui est écrit sur les panneaux. Ainsi, il a été décidé qu'une forme particulière soit adoptée pour le panneau stop. La forme octogonale permet à n'importe qui de reconnaître la signification (stop), même si ce qui est écrit est caché par les intempéries. C'est à la convention de Vienne de 1968 que cette forme du panneau a été retenue. Elle a été adoptée par la France en 1971.

A Paris, il n'existe pas de panneau stop, sauf à la sortie des domaines portuaires. En effet, la préfecture de police de Paris a mentionné en 2012 que le seul panneau stop à Paris était celui situé sur le quai Saint-Exupéry dans le 16e arrondissement. Cependant, depuis 2015, seul le support du panneau est visible. A Paris, la règle est la "priorité à droite" !

Les commentaires sont fermés.