Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/10/2017

Porter le casque : le réflexe à avoir pour vos prochaines vacances au ski

Obligatoire dans de nombreuses disciplines sportives comme le vélo ou la moto, le port du casque ne l’est pas dans les sports d’hiver. En effet, rien ni personne ne vous oblige à porter un casque lorsque vous dévalez les pistes en ski, en snowboard ou en snowblades ;


Un constat inquiétant :

 

Certains chiffres font froid dans le dos : Chaque année, un peu moins de 8 millions de personnes descendent les pistes de ski des stations françaises. On compte chaque année environ 150 000 blessés. Les traumatismes crâniens représentent environ 3% du nombre total des accidents alors qu’ils n’en représentaient que 2% en 2007. Ceci peut s’expliquer en grande partie par l’évolution de la technologie. En effet, il est de plus en plus facile de prendre de la vitesse et augmente donc considérablement les risques d’accident.

Skieur début ou confirmé le risque nous concerne tous :

Si aujourd'hui plus de 9 enfants sur 10 sont équipés d'un casque, seulement la moitié des adultes ont choisis cette solution de sécurité. Contrairement aux idées reçues, les skieurs de tous les niveaux sont en danger face aux risques de traumatismes crâniens. Un skieur débutant aura plus de chance de se blesser en tombant seul tandis qu’un skieur confirmé ne sera pas à l’abris d’une collision avec un autre individu ou un obstacle comme un sapin ou un panneau. Les collisions entre usagers représentent environ 11% des accidents sur les pistes de ski tandis que près de 35% des blessures au crâne dont les traumatismes sont le résultat de ces collisions.

De plus, chaque jour, plusieurs skieurs à l’arrêt sont fauchés par d’autres skieurs imprudents ou perdant le contrôle de leur matériel.

Un problème Français ?

Malgré la connaissance des risques liés au non port du casque, de nombreux français considèrent son utilisation comme un accessoire inutile et encombrant. A l’inverse, de nombreuses statistiques montrent que nos voisins sont très bien équipés. Que ce soit les allemands ou les suisses, une large majorité des adultes portent le casque lors de la pratique des sports d’hiver. Une étude autrichienne montre que sur une population totale de 46 000 skieurs ou surfeurs ayant eu un accident, le casque de ski a réduit de plus d'un tiers les risques de traumatisme crânien. Ceci montre bien l’utilité du port du casque à tous les âges et pour tous les niveaux.

Pour de nombreux médecins, les campagnes de prévention ne sont pas encore assez nombreuses et efficaces pour faire changer les mentalités en profondeur.

4 raisons de porter un casque de protection

  1. Il protège le crane des traumatismes lors des chutes ou des collisions
  2. Il garde la chaleur et tient chaud notamment aux oreilles et au front
  3. Il est confortable grâce à ses renforts en mousse et son système d’accrochage
  4. Il a du style. En effet de plus en plus de marques de casque développent des produits design pour le plus grand plaisir des passionnés de spot de glisse

15:55 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.