Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/03/2017

Avis : Lonlay et associés : prévoir l'avenir de la gestion de patrimoine

En dix ans ou moins, les investisseurs s'appuieront sur l'intelligence artificielle pour optimiser les retours financiers. Quelles sont les conséquences pour les entreprises de gestion de patrimoine ?

 


 

La quatrième révolution industrielle - l'intelligence artificielle, le big Data, la digitalisation et la globalisation représentent de nombreux défis quand il s'agit de gestion de patrimoine.

Les entreprises devront s'adapter si elles souhaitent préserver leur position de leader auprès des particuliers à fort potentiel et des personnes à fort potentiel d’investissement.

Les changements technologiques obligeront les entreprises à restructurer leur main-d'œuvre à tous les niveaux, des employés aux managers, et à investir davantage dans la sécurité.

Mais la technologie n'est pas la seule caractéristique qui évolue rapidement. Le marché est également en pleine évolution.

Le comportement, les connaissances et les préférences des clients changent à un rythme incomparable et exigent une nouvelle approche qui oblige les entreprises de gestion de patrimoine à repenser les relations et les interactions qu'elles entretiennent avec leurs clients.

Les clients sont plus informés

Les particuliers à fort potentiel, la prochaine génération – Génération Y en particulier - sont beaucoup plus informés sur les possibilités d'investissement que par le passé et veulent être plus impliqués et informés sur la façon dont les retours sont générés. 

Au cours des dernières années, les taux d'intérêt sont bas et la volatilité élevée, les investisseurs ont été moins intéressés par les investissements par actions et plus aiguisés sur les investissements directs dans les entreprises réelles.

Ces changements exigent des entreprises de gestion de patrimoine (comme le cabinet Lonlay et Associés) de construire une relation plus profonde avec leurs clients pour comprendre leurs préoccupations et leurs motivations.

Dans dix ans, ou peut-être moins, les investisseurs à fort potentiel, s'appuieront sur l'intelligence artificielle (AI) pour obtenir des rendements optimisés des marchés financiers, mais quand il s'agit d'investissements directs dans une entreprise ou une autre, seul un conseiller les orientera dans leurs décisions.

Un marché potentiel pour les GAFA

Les concurrents potentiels sur le marché de la gestion de patrimoine sont les géants américains tels que Amazon, Google et Facebook… ces derniers n'ont pas encore opéré dans le secteur financier, mais ils détiennent des licences d'argent électronique.

Nous savons tous que ces conglomérats détiennent une quantité considérable de données sur les habitudes et les préférences de chacun, et qu'ils pourraient utiliser le big data pour entrer dans le secteur des services financiers - comme ils l'ont fait dans d'autres industries.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la gestion de patrimoine et/ou l’investissement immobilier, vous pouvez prendre contact avec des cabinets spécialisés tels que le cabinet Lonlay & Associés.

 

17:56 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.